Les foyers les plus anciens

Foyer proche-oriental

C’est celui qu’on connaît et d’où nous est venu l’agriculture : le fameux Croissant fertile, au niveau de la Syrie et de la Palestine.

Apparu entre -10 000 et -9000

Au VIIIe millénaire av. J-C., ils domestiquent d’abord le blé (Triticum monococcum et Triticum dicoccum), puis Orge, pois, lentille, pois chiche, vesce, Gesse et lin, ainsi que des animaux: chèvre, pour moutons. C’est le tour des moutons au VIIe millénaire et des ânes au IVe. (Mazoyer et Roudart 2005, p.78)

  • Blé :-9500
  •  : -9000
  • Chèvre : -9500
  • Porc : -9200
  • Moutons : -9000
  • Bovins : -8400
  • Ânes : -5500

Il s’agissait d’espèces domestiquées, la sélection de ces plantes et animaux avait donc déjà commencé auparavant.

Foyer néo-guinéen

Il serait apparu en Papouasie Nouvelle-Guinée à peu près au même moment, -10 000 ans.

« La culture du taro et d’autres plantes originaires du Sud-Est astiatique et d’Océanie semble avoir commencé dans les montagnes de Papouasie-Nouvelle-Guinée il y a près de 10 000 ans. » (Mazoyer et Roudart 2005, p.85)

Foyer chinois

S’est développé vers -8500 en Chine du Nord, sur les terrasses de loess, dans le Henan.

Civilisation Yang Shao

Foyer Centre-américain

S’est développé au Mexique entre -9000 et -4000. « de petits groupes de chasseurs cueilleurs auraient commencé de se rassembler à la saison humide pour pratiquer la cueillette et sans doute très accessoirement la culture du piment et de l’avocat. » La démarche s’est accentuée et vers -7000 ; « ces villages temporaires de cultivateurs saisonniers étaient déjà bien plus importants et des cultures printanières et estivales de maïs précoce, de courgette, de courge et de citrouille étaient également pratiquées. » (Mazoyer et Roudart 2005, p.85)

Foyer Sud-américain

Andes péruviennes ou équatoriennes -6000

On aurait domestiqué vers -6000 ;

  • haricot de Limat, arachide, pomme de terre, oca, quinoa, lupin
  • cobaye, cochon d’Inde, lama, alpaga (Mazoyer et Roudart 2005, p.86)

Les foyers récents

Foyer nord américain

Dans le bassin du Mississippi entre -4000 et -1800

En Amérique du Nord entre -4000 et-3000, des communautés avaient comme culture d’appoint « le sureau des marais, la courge, le tournesol et l’ansérine », s’approvisionnant principalement avec la chasse, la pêche et la cueillette. Ce ne serait qu’après -250 que des sociétés essentiellement agricoles apparurent, avec la domestication de trois plantes à grain : la renouée, la petite orge et une sorte de millet. (Mazoyer et Roudart 2005, p.86)

Il y aura peut-être d’autres foyers découverts au fil du temps. On envisage par exemple l’existence d’un foyer en Thaïlande, mais on ne sait pas encore si ce n’est pas simplement l’écho du foyer chinois. (Mazoyer et Roudart 2005, p.86)

Au XVe siècle, quand les Européens ont parcouru le monde, plusieurs parties du globe n’avaient pas encore embrassé ce changement : Australie, sud de l’Afrique et de l’Amérique du Sud, nord-ouest de l’Amérique, Grand Nord d’Amérique et d’Eurasie, Grandes prairies d’Amérique, grandes forêts équatoriales amazoniennes, centre-africaines et asiatiques. (Mazoyer et Roudart 2005, p.86)